ARRIVEE AU MEXIQUE !

9 septembre 2018, voilà, cette fois on y est, on quitte les USA pour rejoindre le Mexique !

Notre dernière nuit au pays de Trump a été dans un Motel 6, un peu pourri, mais qui a le mérite d’être proche de l’aéroport (lieu où nous rendons la voiture de loc) et de la gare routière d’où partira notre bus en partance de Tijuana.

Tout le monde semble s’accorder pour dire que Tijuana n’est pas une ville hyper interessante, et surtout un peu dangereuse. Ok alors notre plan : Bus jusque Tijuana, puis enchainement direct avec un autre bus vers Ensenada un peu plus au sud, sur la côte pacifique mexicaine.

Tout cela sonne comme un plan qui va se dérouler sans accro, sauf que les USA semblent vouloir nous retenir !! J’explique :

Je réserve online nos tickets de bus pour un « San Diego – Tijuana », via la compagnie Greyhound. Au moment de finaliser mon achat online j’ai 2 options : « imprimer les billets » ou « retirer les billets au guichet ». N’ayant pas d’imprimante, je choisis la 2eme option.

Arrivés à la gare routière de San Diego à 9h, pour un départ théorique à 10h. Je présente mon numéro de réservation au guichet. L’agente ne parvient pas à imprimer nos billets…. Mais pas de problème nous dit-elle, elle ira causer au chauffeur de bus lui expliquant la situation. Ok well… Nous montons effectivement dans le bus qui part avec 2h de retard.

Le bus roule 20mn, puis arrivés à quelques mètres de la frontière : tout le monde descend ! Il faut changer de bus. On passe d’un gros car à un bus cage à poules où les bagages s’entassent et se tassent. C’est visiblement ce bus qui va nous transporter de l’autre côté de la frontière. Qui dit autre bus, dit autre chauffeur. Et un gars passe dans le rang pour contrôler les billets.

Je sais pas pourquoi, mais je le sens mal… Le bus se met en route. Le controleur arrive vers nous, demande nos billets. Je lui explique la situation (comme quoi la nana n’a pas pu imprimer nos billets, mais que c’est bien payé). Il répète : « Ticket please ». Je lui montre sur mon smartphone le mail de confirmation de réservation et de paiement. Il me regarde, et me dit : « no, i need to see your ticket » (« non, j’ai besoin de voir votre ticket »). On rééexplique le truc, mais RAF, notre contrôleur moustachu ne veut rien savoir… Il demande au chauffeur de s’arrêter. Il nous fait signe de descendre… On tente de renégocier, mais on a affaire à des tétus…. A peine en dehors du bus, nos bagages sont déjà sortis, et nous voilà au milieu de pas grand chose, toujours du côté USA.. Il prend quand même 20 secondes pour nous expliquer que l’on doit marcher 10mn pour rejoindre un guichet « Greyhound » pour faire imprimer nos tickets…. puis on voit le bus se barrer…

Bouche-bée, sous 36°C, on réussit à trainer nos sacs vers le poste frontalier USA, où se trouve effectivement un autre guichet Greyhound. Une nana finit par réussir à imprimer nos billets. Alleluia !!! Nous tentons de trouver le bus qui va nous emmener. On demande à 10 personnes qui nous donnent des infos contradictoires. Même pas encore arrivés au Mexique que c’est déjà la jungle :D.

40mn après, nous trouvons le bus qui va nous transporter de l’autre côté de la frontière.  Il roule 5mn, puis s’arrête. 

Tout le monde descend encore !! Le chauffeur sort tous les bagages de la soute. Nous ne sommes pourtant pas encore à Tijuana ?! Bon, ok, on comprend que l’on doit se diriger vers le bureau de l’immigration. Tout le monde doit y passer, même les mexicains. Nous sommes les seuls touristes du bus, aussi nous devons suivre une autre voie d’admission que les autres passagers. 45mn après, nous voilà enfin sur le territoire Mexicain, passeports tamponnés et tout et tout

 

Oh yeah !! Que bien !! Viva Mexico !! Sauf que les 45mn de procédure de douane ont fait que notre bus est déjà reparti ! Mais pas de soucis nous dit un mexicain, un autre bus arrive tout bientôt !

Ok, effectivement, nous rentrons dans le 4e bus, qui nous emmène enfin jusque la gare routière de Tijuana !

ENSANADA

Mission du jour suivante : trouver le (5e !) bus qui nous emmènera jusque Ensenada. Facile ! 1h30 après, nous arrivons enfin à destination. Un trajet qui, sur le papier, ne devait prendre que 2h30 nous a finalement pris la journée 😀

Ne reste plus qu’à trouver le airbnb que l’on s’était réservé. Il se trouve dans un coin un peu paumé, à 7km au Nord de Ensenada. Aucun bus ne va par là bas. On cherche donc un taxi. Mais les taxis ici sont des bagnoles pas plus grandes que des Renault Twingos ! (bon c’était pas une Renault, mais un truc du même acabit). Il nous faut donc 2 taxis pour pouvoir caler nos splendides corps et nos lourds bagages.

Ca y est ! il est 18h, nous voilà dans une grande maison, un peu glauque, mais pas loin du bord de mer. On se trouve un petit resto, où l’on se jette sur les plats fruits de mer… Ouf ca y est ! Fini la Junk-Food  !!

Les jours suivants, on part un peu découvrir cette première ville Mexicaine. Tacos, marché, port, mer. Ambiance qui tranche avec celle des USA, mais qui n’est pas pour nous déplaire 😀

 

Nos first Tacos !!
Sans ordonnance 😀

 

Nous restons 3 jours à Ensenada. Le projet ici : étudier quoi et comment on va découvrir cette Baja California, cette péninsule qui est, parait-il, une petite perle mexicaine…

Hasta Luego !!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires