To LOS ANGELES (Road-Trip USA – 6eme partie)

31 aout 2018. Nous quittons San Francisco pour se diriger vers le sud de la Californie, avec pour objectif : le Mexique. Mais avant de rejoindre ce pays, et dans le but de laisser au colis le temps d’arriver, nous décidons de descendre tout doucement, en se faisant plusieurs étapes. Ainsi Morro Bay et Lompoc font partie de nos haltes.

On dort dans des « Motel 6 » : du formule 1 à la ricaine, en beaucoup mieux 😀 .

Motel 6 : une chaine de motels, moins cher que le Formule 1, mais propre, palmier, piscine

 

TEMPORISATION EN DOUCEUR

Entre Morro Bay et Lompoc, on s’arrête quelques heures à Prismo Beach : une plage réputée dans la région. On est toujours au bord du Pacifique, et la particularité du Pacifique, c’est que les vagues sont grosses… Tellement grosses que Luca paume ses lunettes de vue en faisant le con dans l’eau… Ciao ! C’est le requin qui va être content ! Et évidemment il n’en a pas de rechange…Bon… va falloir aussi régler ce petit souci et s’en faire refaire….

C’est environ par là que les lunettes de Luca ont pris le large…

 

Nous restons 4 jours à Lompoc. On se dit que ça sera moins cher de loger par ici (car à Los Angeles les prix des airbnb et hotels sont faramineux), le Motel 6 est sympa et y a quelques trucs pas mal à faire par ici.

Mais avant tout, 2 missions nous attendent ici à Lompoc.

La 1ere est de se rendre à un bureau de poste pour tenter de savoir où en est le colis. En effet, le numéro de tracking reste bloqué sur un statut : il nous indique qu’il y a eu un problème de délivrance finale, sans autre détail… Dans la file du bureau de poste de Lompoc, une gentille dame se retourne vers nous en s’exclamant « ça fait longtemps que je n’ai pas entendu parler français !! ». Yess!! Une normande de 80 ans, expatriée aux USA de longue date, nous propose son aide pour tenter de savoir ce qu’il se passe avec ce colis. Ouais notre anglais est toujours minimaliste, du coup elle va vraiment pouvoir nous aider !!

La postière fait quelques recherches, et nous apprends que le colis était effectivement arrivé dans la ville de destination (à Burbank), mais que l’adresse était incomplète… Du coup : retour à l’envoyeur……. (et donc au Canada !!) !!!!  Purrréé naaaaan !! Mais « don’t panic » nous dit l’officière de Poste, « I try to intercept it ». Elle tente de faire intercepter le colis pour qu’il retourne au bureau de poste de Burbank. Cool, on a affaire à la Jack Bauer de la Poste ! Elle ne nous promet rien, mais avec un peu de chance y’a moyen (« i can’t promise anything, but with chance, yes we can« )… Par contre, nous dit-elle, cela peut prendre encore 1 semaine… Ach so…In God we trust !

La 2eme mission consiste à faire de nouvelles lunettes de vue pour Luca qui capte zen sans ses binocles. Walmart (qui a une filiale mexicaine) dispose d’un service optique, avec de bons tarifs. Mais il leur faut 10 jours pour faire fabriquer les verres d’astigmate-myope dont a besoin Luca. Pas question de rester 10 jours ici à Lompoc (qui est sympa, mais bon…). Nous négocions donc avec l’opticienne pour qu’elle nous envoi les lunettes au Mexique, à La Paz. On prie pour que ça fonctionne !! D’ici là, le fiston va devoir passer au moins 3 semaines à bigloucher comme un grand.

 

Ces 2 missions accomplies, et le meilleur burger du monde dégusté (celui de Jalama Beach) nous décidons de nous remettre en route un peu plus vers le Sud, direction Los Angeles…

Jalama Burger, pour vrai, le meilleur burger de notre life !

 

COUCHSURFING EXPERIENCE

Nous n’avions initialement pas prévu de nous arrêter à Los Angeles, mais la force des choses fait qu’on pas le choix : alors let’s go pour Hollywood-Land !! On ne quittera pas les USA sans ce foutu colis !!!

Comme déjà évoqué précédemment, les logements autour de Los Angeles coutent un rein. Du coup, on se rappelle d’un truc dont nous avait parlé Elina et Fanny (les woofeuses françaises ramasseuses de fraises de Tadoussac) : le « couchsurfing ». Il s’agit d’un principe simple : des gens proposent d’héberger chez eux d’autres gens, et ceci gratos… juste pour le plaisir d’échanger et de partager… !

On télécharge l’appli « Couchsurfing », on se crée un compte, et on trouve une personne qui répond positivement à notre requête. Il s’agit de Teresa, qui vit dans un quartier nord de Los Angeles.

Après encore plusieurs miles, on arrive devant la maison de Teresa. Quartier tranquille, avec de belles grandes baraques et des grosses bagnoles.

Arrivée un peu timide devant chez Teresa

On toque à la porte, elle nous ouvre.

10 minutes après, nous voilà en train de boire l’apéro et participer à la préparation du repas du soir.

Et c’est parti pour 3 nuits chez Theresa et ses 2 boys. Comment dire ? Cela a fait partie de l’une de nos meilleures expériences… Au départ un peu bizarre de débarquer chez quelqu’un comme ça, on s’est ensuite assez vite senti chez nous. Teresa bosse à son compte comme designer de magazine d’art et mode. Son petit ami (que l’on a pas vu) est producteur de films à Hollywood.

Elle nous met à disposition une chambre full top-confort, on mange et on boit comme des rois, les enfants sont aux anges en voyant l’immense salon-salle de cinema au 1erétage. Cuisinière passionnée, amatrice de bon vins, dégoteuse de bières artisanales, aux ptis soins pour tout, …énorme exemple de générosité, de partage et d’ouverture de la part de Teresa. Thanks again !!

 

UNIVERSAL MALIBU

En attendant que le colis arrive (ou pas…), nous profitons de 2 choses dans les environs de Los Angeles : Le parc Universal et Malibu.

Le parc Universal est un parc d’attraction construit autour du thème « Studio Universal ». Du manège et du cinemas 4D à gogo, reprenant les Shreks, Transformers, Simpsons, Walking Dead, Harry Potter, etc. Le parc propose aussi un petit tour guidé en petit train au cœur des studios de tournages Hollywood. On passe à côté de scènes de films mythiques comme Jurassic Parc, la véritable maison de Norman Bates (Psychose de Hitchcock), puis d’autres films moins connu mettant en scène un véritable avion crashé et un autre reproduisant une inondation et une bouche de métro qui prend feu (purée c’est impressionnant).

Un bus défoncé par un dino
Norman Bates à s’barraque

Journée qui nous coutent 3 bras chacun, mais même pas honte d’avoir été blockbusterisés 😀

 

Puis le lendemain : Malibu. Ne t’enflammes pas cher lecteur, on a pas vu Pamela, et calme toi lectrice, David Hasselhoff a maintenant une moustache de vieux (enfin je crois… on ne l’a pas vu non plus !). Pour le reste, c’est fidèle à l’idée qu’on s’en fait : Malibu c’est plusieurs kilomètres de plages avec de grosses vagues en rouleaux, y’a des surfeurs partout, et des mouettes géantes qui ont la dalle.

Le fils de David
Un surfeur qui va se manger 10 tonnes de flotte sur la face

 

PRESQUE-EPILOGUE CALIFORNIEN

Pour le dernier soir, Teresa nous ouvre une bonne grosse bouteille de vin que l’on déguste avec Eden Fine, un photographe venu aussi faire du couchsurfing pour le WE (allez, je lui fait peu de pub : www.edenfine.com ). On fait des crêpes (je te raconte pas la gueule de la jambon-fromage…IL EST OÙ LE GRUYERE SUISSE ??), et on refait nos bagages, car le lendemain on se dirige vers San Diego, dernier bastion USA avant notre entrée au Mexique…

Car oui, je sens que la question vous brûle les lèvres : « ET LE COLIS ?? »

Et bien pour faire court : on ne l’a pas… Il est bien arrivé à Burbank, l’employé de poste nous montre la photo qu’ils ont fait du paquet, et nous explique que l’adresse était incomplète. Du coup : ils l’ont retourné à l’expéditeur… oui, il est bien en route pour un retour vers le Québec…!!

Pour rappel, le colis contient entre autre le permis de conduire de Claudia, j’y vois clairement un signe du ciel me disant qu’il est définitivement préférable qu’elle ne prenne pas le volant 😀

Cette histoire de colis dont je vous gave les pupilles depuis plusieurs articles, aura eu le mérite de nous faire découvrir un petit bout de Los Angeles, le Couchsurfing et Teresa. Merci la Poste 😉 Reste à voir ce qu’on va demander à Karine du Canada de faire avec ce colis… le renvoyer en Suisse ? On va y réfléchir…

Pour l’heure, on quitte Los Angeles, on s’engouffre dans les embouteillages 5 voies pour arriver à San Diego, où l’on va passer notre dernière nuit Etats-Zunienne, avant de rendre la voiture qui a finalement été prolongée de 10 jours, pour ensuite enfin traverser la frontière mexicaine de Tijuana en bus.

Nous sommes le 8 septembre, Mexico, on arrive demain !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires