COLOMBIE – Partie 1 : BOGOTA et CHEZ ALEJA & LEO

COLOMBIE

PETIT MOT D INTRO

Et oui, ça fait déjà plusieurs semaines que nous sommes rentrés, et vous avez pu remarqué que le retard à la redaction du blog s’est transformé en no mans land !! Et bin voilà, je me relance dans le triage des photos, et retente un bout de redaction ! 

On commence avec la Colombie, pays qui nous a totalement envouté à tout points de vue. Plusieurs parties seront rédigées. car ce pays est immense, variés, photogenique…

Vous remarquerez aussi l’apparition de vilaines publicités sur le site… je sais que ca va faire vomis certains 😀 Si le coeur vous en dit, cliquez sur l’une d’entre elles, histoire de continuer à financer un peu l’hébergement du site. Merki.

 

12 Février 2019 – Arrivée à Bogota depuis le Panama.

Plusieurs options se dessinaient pour rejoindre le pays depuis le Panama :

  • Par la mer : 3 jours de bateau en mode “peau du cul”. Ca coute super cher. Donc directement éliminé.
  • Par la route : Demande à traverser la frontière via la forêt panaméo-colombienne. A moins d’avoir envie de se faire enlever, cette option est à éviter à tout prix. Réputé dangereux car dans cette zone sévit encore et toujours un important trafic de cocaïne (ou de j’sais pas quoi d’autres !)
  • Par l’avion : ouais, encore des arbres à planter (d’ailleurs j’ai trouvé un site qui permet de calculer la dette carbone et de la convertir en plantage d’arbre : https://calculcarbone.org)…(qui a dit qu’on veut se donner bonne conscience !!? Bin ouais ! ). C’est bien cette option que l’on adopte.


BOGOTA

Bogota se trouve à 2640m d’altitude, sur un flan de l’une des cordillères. Oui, c’est bien ici en Colombie que naissent les cordillères. 3 chaines parcourent le pays du Nord-est au Sud-Ouest, et viendront se jeter et continuer jusqu’au Chili.

Bogota, énooooooorme ville de 10 millions d’habitants (plus que toute la Suisse….) !! Ville qui fait encore vibrer notre mémoire. Il y a encore quelques petites décennies, cette ville étaient le théatre de nombreux meurtres, enlèvements, tout cela évidemment sous fond de trafic de droguas.

Aujourd’hui, il faut toujours certes se méfier, mais plus rien à voir. Et pour tout vous dire : on total kiffé c’te ville.

Nous étions logé dans un appart plutôt en périphérie, à 20kms du centre ville. Gros immeubles partout, ville qui frémit, qui fourmille, mais remplie de gens d’une incroyable gentillesse, ouverture, curiosité. Des sourires partout.

Nous avions prévu de rester 3-4 jours dans cette capitale, au final nous resterons 2 semaines.

Culturellement hyper riche, bourrée de musées quasi-gratis (dont le musée del oro, contenant une réserve d’objets en or de qualité et quantité impressionnante, grafiti tour guidé, déambulage dans les rues et ruelles, visite du Monserate et de ses colibris magiques, des multiples places, marchés, découverte de la cuisine colombienne et des fameux et délicieux Arepa (galette de maïs fourrée de fromage, jambon, oeuf). Un peu frais le soir (on est au coeur des 2 cordillères, en altitude), mais au final ça fait du bien de se cailler un peu 😀 On cuisait au Panama !

Voila quelques clichés en vrac de la ville… ILs ne sont pas très représentatifs de ce qu’on a vu et vécu, mais j’avais quelques appréhensions à sortir mon appareil photos… Ca reste une ville où il vaut mieux ne pas trop exposer trop de “richesses”…

Bon elle, elle est pas très souriante, mais c’est parce qu’elle a mangé trop de sucettes
Cireur de chaussures
Depuis le Montserate
Colibri au Montserate

 

 

 


CHEZ ALEJA ET LEO – La niña estrella

C’est parti pour un workaway. On a prévu de passer 2 semaines chez Aleja et Leo, à Somondocco, un peu à l’est de Bogota, dans les montagnes. A peine 130kms, et pourtant la route en bus est longue. Genre 5-6h ! Routes un peu défoncée pour moitié. Arrivés en pleine nuit déjà tombée, Leo et Aleja nous accueille dans leur ferme. 2 autres workawayers, Camilo (de Colombie) et Eleonore (une francaise qui voyage avec Camilo depuis 3 ans en mode Vegan) sont déjà là depuis plusieurs semaines, et ont préparé 10 kgs de spaghettis au tofu ! Ce fût le 1er repas, au sein de cette ferme, départ de 2 semaines réellement inoubliables. Au total nous rencontrerons Marie la quebecoise, Uyen d’Allemagne, Brandon et Nacho les 2 colombiens qui font une partie de la Colombie à vélo, Florian et Léonie d’Allemagne. Le travail fût varié : refection d’une butte de permaculture, s’occuper des chevaux (des espagnols!), trier la terre pour récuperer de l’argile que l’on tamisait, construction d’une armoire en argile, préparer les repas, aller cueillir sur la montagne le “pasto” pour les chevaux (herbes qui ressemblent à de petites cannes a sucre) avec un vieux pickup, etc… le tout en mode communauté totale. Moments de matinée, de journée, de soirées incroyables. Rencontre avec le père de Aleja, politicien, à qui appartient la ferme, mais ayant quelques problèmes visiblement pas simple à régler… on va pas tout exposer ici…

Aleja et Leo sont avant tout des artistes. Des tatoueurs. Ils ont installé un petit studio dans l’une des maisons. Quasi tous les workawayers se font faire un tattoo pendant leur séjour (sauf nous 😉 ). Pour le reste ils tentent de développer le principe de permaculture, visant l’autonomie alimentaire. Le projet est tout neuf (moins d’un an), il y encore du boulot, mais c’est prometteur. L’endroit est magique, calme, à l’écart du village. La terre est certes compacte et vachement argileuse, la pluie est rare, mais les techniques de permaculture font des miracles 😉

Il y aurait tellement à raconter sur ces 2 semaines… surtout en terme de richesse d’échanges entre nous tous. Intense, drôle, parfois tendu (la vie en communauté quoi 😉 on peut pas toujours être d’accord surtout :D) , mais au final tellement intense et surtout définitivement inoubliable.

Quelques clichés pris au Nikon.

Leo qui tatoo Nacho
Recyclage des déchets : on bourre à fond les bouteilles PET de tout ce qui n’est pas compostable. Les bouteilles durcissent grâce au contenu ultra-tassé, et seront utilisables comme des briques de construction ! Pas con !
La maison dans laquelle logent tous les workawayers

Marie qui fricotte avec Brandon
Aleja
Kitata !
Nacho en cuisine !

 

Nous quittons la ferme avec Uyen, pour rejoindre notre prochaine destination un peu plus au Nord : Salento.

Suite au prochain episode !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *