COLOMBIE – PARTIE 3 : MEDELLIN et Communa 13

MEDELLIN

Notre chemin avec Uyen se sépare ici. Uyen a pour objectif de rejoindre l’Equateur, nous de filer vers le nord de la Colombie. On apprendra plus tard que le bus de Uyen a subit une attaque… genre bus caillassé. Elle a du passer la nuit dans le bus, en pleine nuit, sans réellement savoir ce qui se passait. On apprendra un peu plus tard qu’il s’agissait de manifestants, de villageois qui protestait contre la reglementation en vigeur dans la région (une histoire tournant autour de la production de coca…). Plus de peur que de mal pour elle, après une nuit blanche remplie d’adrénaline et de cortisone, avec son espagnol pire qu’une vache, elle a pu regagner une safe-zone… Ach Uyen, fallait rester avec nous !

Pour notre part, nous arrivons sans encombre à Medellin, 2e plus grosse ville de Colombie, autrefois réputée pour son trèèèèèès haut niveau de criminalité, un des fiefs de feu Pablo Escobar.

Aujourd’hui, cette ville de 2.5 millions d’habitants et plutôt tranquille. Les pires quartiers ont été réhabilités en lieu culturel. Je parle ici principalement de la fameuse “Comuna 13”, qui fera l’objet principal de cet article.

 

COMUNA 13

Pour ceux qui ont vu le film “Banlieue 13”, et bin à l’époque c’était presque ça ! Une zone où plusieurs meurtres se deroulaient chaque jour, motivés par des guerres de gang sur fond bien épais de trafic de drogue.

Aujourd’hui, un grand nettoyage a été fait, et bien que subsiste toujours un peu de criminalité et de trafic, c’est devenu maintenant un des lieu les plus visité de Medellin. Cela à été rendu possible grace à la culture, l’art, et un coup de pouce de la ville qui a financé la construction d’un escalator géant partant du bas de la ville vers le sommet du quartier. Car oui, Comuna 13 se trouve sur l un des flancs de vallée que constitue Medellin.

En arrivant en taxi au pied de Comuna 13, faut avouer qu’on en menait pas large… Au départ on voyait peu de touristes, et s’enfoncer dans ces ruelles étroites nous rendait muets et un poil tremblant… Faut aussi avouer qu’on retrouvé une respiration ample lorsqu’on a commencé à croiser des flots de touristes 😀

Hip Hop et graffitis marquent ce lieu, offrant une vue magistrale sur cette ville de fous. La population ici est différente. Le style latino fait place à un style plutôt africain. Autre ambiance, autre ville, autre pays, juste en quelques coups d’escalators.

C’est parti pour un tour en photos !

 

Nous passons une petite semaine à Medellin. Quelques musées, cinemas, déambullages dans les rues. On a préféré Bogota, mais Medellin a quelque chose de très agréable aussi… Pour l’heure, objectif nord-nord… on retourne vers la mer !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *